12/05/2017

Pourquoi les femmes font-elles une abdominoplastie après la grossesse ?

Il est dans la nature des femmes de faire des enfants. Parce que génétiquement, contrairement aux hommes, elles sont programmées pour être celles qui portent la grossesse.


 

Cependant, Yvonne Knibiehler qui a publié Maternité, affaire privée, affaire publique chez Bayard en 2001, nous dit que la maternité a toujours été une « construction sociale ». L’abdominoplastie fait-elle partie des exigences que la société actuelle impose à la femme-mère ?

femme accouchement abdominoplastie.jpg

Dévalorisation de la maternité ou maternité dévalorisante ?

Aussi bien dans l’espace que dans le temps, l’auteure de l’Histoire des mères et de la maternité en Occident, nous dit qu’il a toujours existé une maternité plurielle.

De l’antiquité greco-romaine jusqu’au début du 18ème siècle, elle constate néanmoins le même mépris de la femme bien que la maternité soit reconnue comme une fonction essentielle à la pérennisation de la société.

Platon qu’elle cite, n’hésite pas d’ailleurs à affirmer que l’utérus « situé dans le ventre, (est) loin de l’âme rationnelle ». Jusqu’au 18ème siècle, elle constate que « la maternité ne fait l’objet d’aucune valorisation ».

La glorification de la maternité

C’est à partir du XVIIIème siècle, avec l’avènement des Lumières, précise Y. Knibielher, que la maternité va être sublimée.

Le corps de la femme enceinte faisant l’objet d’une attention particulière. Une surveillance médicale particulière est accordée à la santé de la femme enceinte.

N’empêche que la maternité fait l’objet toujours de cette appropriation sociale. Car, c’est à la femme que l’on accorde aussi bien le privilège de la procréation que celui de la construction de la solidarité nationale.

D’ailleurs, Césaire en son temps affirmait qu’ « Il n’y a pas de famille stable sans femme stable, pas de société stable sans famille stable ». La femme doit non seulement fonder une famille, mais elle doit aussi être responsable de la transmission des valeurs.

La maternité un choix féminin

L’abdominoplastie, en tant que chirurgie de reconstruction de la paroi abdominale, peut faire partie de celle volonté déjà définie par la femme dès le 20ème siècle, d’être « maître et possesseur » de son corps. Le 20ème siècle en effet, est marqué par la construction d’une identité féminine. Aussi bien par elle-même que sur le plan politique.

L’avènement des idées féministes, renversent les conceptions essentialistes de la maternité qui ont eu cours jusque là dans l’histoire.

La femme n’est plus faite pour être mère, elle le devient si tel est son choix. La maternité vécue, et interprétée par Simone de Beauvoir comme une forme d’aliénation de la femme, se réinvente dans le féminisme. Celle qui aujourd’hui souhaite d’être mère, ne veulent pas laisser cependant les marques visibles de ce choix sur leur corps. Voilà pourquoi elles recourent à la chirurgie de la paroi abdominale.

Écrire un commentaire